Création d’une cellule de crise à la suite de l’enlèvement de dix employés du consulat de Tunisie à Tripoli

A la suite de l’irruption ce vendredi 12 juin 2015 des membres d’une milice armée au siège du Consulat général de Tunisie à Tripoli et l’enlèvement de dix employés de la mission diplomatique tunisienne,

une cellule de crise a été créée en vue de suivre l’évolution des événements et d’œuvrer à libérer, dans les plus brefs délais, les membres de la mission tunisienne et de veiller à leur intégrité physique.
La cellule comprend des représentants de la présidence de la république, des ministères de la Justice, de l’Intérieur et des Affaires étrangères.

D’après communiqué
 

Articles similaires