Une première en Tunisie et en Afrique : une unité spécialisée dans les produits oncologiques génériques injectables

Cytopharma, unité de production pharmaceutique spécialisée dans la fabrication de médicaments génériques dédiés au traitement du cancer, s’apprête à entrer en production à compter du 15 juin 2015.

Il s’agit d’une nouvelle usine située à Hammam Zriba (zone industrielle de développement régional dans le gouvernorat de Zaghouan) dont l’inauguration officielle aura lieu le samedi 13 juin 2015 en présence de M. Saïd Aidi, ministre de la Santé.
Il s’agit d’une usine unique en son genre dans le monde arabe et en Afrique (exception faite de Johannesburg en Afrique du sud) qui est régie par des normes d’hygiène les plus strictes conformes aux standards européens (BPF = Bonnes Pratiques de Fabrication ou GMP en anglais). Le laboratoire dispose notamment d’une salle blanche de 800 m² qui comprend plusieurs compartiments contrôlés 24h/24 et 7jours/7 au niveau de la pression de l’air, de la température, de l’humidité, etc. Tous les équipements composant Cytopharma sont des équipements de haute qualité et qui ont été importés, dont par exemple 7 isolateurs uniques en Tunisie.

Cytopharma va procéder à la fabrication de produits d’oncologie très spécifiques, liquides injectables et lyophilisés dans une première étape. La gamme qui suivra dans une deuxième étape sera une gamme de produits de forme sèche (comprimés et gélules).
Le laboratoire emploie dans sa phase de départ 31 salariés (70% de cadres), tous Tunisiens (bio-techniciens, chimistes, pharmaciens, ingénieurs) dont la majorité est issue de la région de Zaghouan. L’objectif est de passer à 40 salariés d’ici la fin de l’année en cours et 80 dans 3 ans.

Ce projet innovant a nécessité un investissement de 27,5 MD et a été initié par M. Ali Chtourou, PDG de Cytopharma. Le site a reçu l’agrément du ministère de la Santé le 8 mai 2015, en attendant la production des premiers échantillons destinés à être soumis aux autorités de tutelle pour obtention de l’autorisation de mise sur le marché (AMM).
Etant donné qu’à ce jour, tous les produits d’oncologie sont importés, la création de Cytopharma aura un double impact, économique et médical. Tout d’abord, cela permettra aux caisses de l’Etat d’économiser des devises. Ensuite, cela supprimera les procédures d’importation et permettra d’alimenter la Pharmacie centrale de Tunisie régulièrement, évitant ainsi tout risque de pénurie.
A terme, l’entreprise compte produire 1 million de flacons annuellement, ce qui couvrira largement les besoins du marché local et permettra également de s’ouvrir à l’international pour l’export.
Il est à souligner qu’en Tunisie, on estime à 15.000 le nombre de nouveaux malades du cancer chaque année et 8000 décès à cause de cette maladie qui est la 2e cause de décès (après les maladies cardio-vasculaires).

Cytopharma a été fondée le 20 juin 2011 avec un capital de 10,4 MD qui sera porté d’ici la fin de l’année en cours à 12 MD. Elle compte parmi ses actionnaires son fondateur, M. Ali Chtourou, ainsi que 3 Sicav et 20 actionnaires physiques.

D’après communiqué
 

Articles similaires