Tunisie : 1er forum économique de Bizerte : paroles, paroles…

Le bureau de Bizerte de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) a organisé un forum économique consacré à la région de Bizerte.

Premier du genre à être programmé par cette organisation, il se veut le prélude à une série de rencontres entre les acteurs économiques de la région au cours desquelles, les différentes facettes du développement économiques de la région seront analysées et les rendements des différents secteurs d’activités économiques examinés avec le dessein d’établir une stratégie pour en améliorer l’efficience des organismes concernés. Quatre communications ont été faites au cours de ce séminaire présidé par M. Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l’Equipement, et auquel ont participé notamment le président de CONECT Tunisie ? Tarek Cherif, et le président de la commission du développement régional à l’ARP.
Une présentation sur les spécificités stratégiques et sur les potentialités économiques offertes par le gouvernorat. Une seconde intervention a exposé les réalités du secteur industriel et sur les perspectives qu’il est en mesure d’offrir. Ce rapport a mis en relief les disparités endémiques entre les délégations hôtes des espaces industriels. Une troisième intervention a traité du secteur touristique dans une région où les potentialités sont énormes mais où la volonté politique de promouvoir ce secteur demeure au stade des vœux pieux. La commissaire régionale du tourisme a appelé, en la circonstance, à promouvoir notamment le partenariat public-privé, à privilégier la formation ciblée et à solutionner les problèmes fonciers relatifs aux changements de vocation des terrains. Un rapport sur le secteur agricole a mis en exergue les principaux indicateurs et les potentialités agricoles, hydrauliques, forestières de la région ainsi que la stratégie envisagée pour la période 2016-2020. Le ministre a rappelé, pour sa part, la place de choix de la région dans l’économie nationale et appelé à exploiter au meilleur escient les potentialités qu’elle offre. Il a insisté sur la nécessité de réaliser l’équilibre économique régional et sur la volonté du gouvernement et de son département à accorder aux régions un rôle accru dans la détermination de sa stratégie de développement. Le président de la commission du développement régional à l’ARP a souligné les progrès réalisés au sein de la commission pour la promotion des régions et pour la relance des projets en suspens ainsi que l’élaboration du nouveau code des investissements.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires