Tunisie : des mesures urgentes au profit du gouvernorat de Gafsa

A l’issue des réunions qu’a effectuées, à fin mai dernier à Gafsa, le ministre auprès du Chef du gouvernement chargé des relations avec les institutions constitutionnelles et la société civile, Kamel Jendouba, avec les membres du bassin minier, la société civile et les intervenants dans les affaires locales et régionales, le conseil ministériel a décidé une série de décisions urgentes au profit de la région.

Il a été décidé notamment de :
-Lancer, à partir du 15 Juin 2015, le processus de vérification des engagements précédents, en matière d’emploi à travers l’ouverture des bureaux pour recevoir les dossiers et vérifier l’identité des candidats et leurs lieux de résidence dans la région et l’absence de toute source de revenue parallèle ;
-Démarrer, le 15 Juillet 2015, l’emploi des candidats qui répondent aux critères mentionnés après achèvement du processus de vérification ;
-Activer les sociétés de l’environnement à travers la définition de leurs programmes de travail et le mécanisme de prestation de services avec les structures bénéficiaires et lier les salaires au travail accompli ;
-Pourvoir aux postes vacants après vérification des sit-inneurs non concernés par les procès-verbaux conformément à des critères qui seront définis en concordance et démarrer la réception des dossiers dans les bureaux locaux qui seront ouverts, à cet effet à partir du 15 juillet 2015 ;
– Œuvrer pour l’abandon par les plaignants des procès d’El Berka, objet de jugement par contumace pour délit ou crime et auquel les intéressés peuvent s’y opposer conformément à la loi ;
– Œuvrer pour la conclusion d’une réconciliation concernant les expertises et les peines prononcées contre la CPG (Compagnie des phosphates de Gafsa) au sujet des dédommagements et ce, par la concession d’une partie de cette réparation faite par les bénéficiaires en contrepartie de l’abandon de la société du recours en appel ;
– Réparer et maintenir les réseaux d’eau potable d’une manière permanente dans les zones concernées ;
– Annuler les décisions antérieures relatives au contentieux du terrain EL Baten entre le Conseil de gestion Akerima1 et le Conseil de gestion Akerma2 (Ce dossier sera transféré à Tunis et réexaminé par une commission neutre) ;
– Régulariser la situation des ouvriers agricoles dans un délai deux mois à compter de la date de la présente annonce ;
– Traiter la situation des licenciés parmi les ouvriers des chantiers manifestants ;
– Rouvrir le bureau de la poste à Borj Akerma dans un délai d’un mois ;
– Lancer un dialogue à partir du 15 Juin 2015 avec toutes les délégations du gouvernorat dans le but de régler tous les problèmes en suspens et élaborer une vision participative d’un nouveau modèle de développement basé sur la discrimination positive et une vision prospective pour la promotion de la région.

Investir EN Tunisie
 

Articles similaires