Tunisie : le siège du RCD dissous serait mis à la disposition du ministère de la Justice

A l’issue d’une séance d’écoute ce jeudi 04 juin 2015 à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le ministre de la Justice, Mohamed Salah Ben Aissa, a affirmé la possibilité de transférer le tribunal de première instance de Tunis au siège du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), ancien parti de Ben Ali, à l’avenue Mohammed V.

« Ce dossier est actuellement en cours d’étude par le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières », a-t-il ajouté.
A rappeler que dans une déclaration accordée aux médias à l’issue d’une visite effectuée au siège du RCD dissous, le ministre des Domaines d’Etat et des Affaires foncières, Hatem El Euchi, a indiqué que le siège de l’ancien parti de Ben Ali serait cédé au ministère de la Justice ou celui de l’Intérieur. Il n’a pas, cependant, écarté un éventuel plan de cession dudit siège au plus offrant. Notons que le coût du siège atteindrait les 150 millions de dinars.

A.B
 

Articles similaires