Tunisie-5 vaches errantes saisies à Bizerte : on croit rêver !

Nos écrits sur le phénomène des animaux et particulièrement des troupeaux des vaches et des chèvres errant insouciamment dans les artères de Bizerte et sa banlieue semblent avoir été entendus.

Ce n’est pas très tôt, dirions-nous, puisque ces bêtes sévissent depuis des décennies, sans qu’aucun responsable régional ou local n’ait eu le courage de mettre fin à cette situation anachronique et bizarrement tolérée. Nous venons d’apprendre que M’naouar Ouertani, gouverneur de Bizerte, vient enfin de prendre le taureau, pardon, les vaches, par les cornes. Il a enjoint aux services concernés de faire leur travail et d’appliquer les différents arrêtés municipaux édictés en la matière. Aussi, hier, mercredi 03 juin, pas moins de cinq têtes d’ovins ont été « arrêtées » et menées à la fourrière et leurs propriétaires mis en demeure d’arrêter leur activité d’élevage à l’intérieur du périmètre communal et de ne plus lâcher leurs troupeaux dans les rues et lieux publics.
Il est à signaler que face aux dangers que représentent ces animaux, souvent accompagnés de chiens hargneux, pour la sécurité des citoyens plusieurs arrêtés ont été émis sans qu’ils aient pu être mis en exécution.
Bizerte va-t-il enfin pouvoir accéder au statut d’une ville moderne, débarrassée de ses bestioles errantes, dans l’attente que soient supprimées également ces voitures hippomobiles d’une époque révolue.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires