FMI : La Tunisie dispose d’une marge pour abaisser les prix des hydrocarbures

A la lumière de la baisse des prix des hydrocarbures au plan mondial, la Tunisie dispose d’une marge pour abaisser les prix des hydrocarbures sur le marché local. C’est ce qu’a annoncé Amine Mati, chef de mission auprès du FMI (Fonds monétaire international) pour la Tunisie.

M. Mati a précisé qu’une mission de revue du FMI a entamé une série de concertations avec les parties gouvernementales, les représentants des partis et de la société civile. « Cette mission qui s’achèvera le 10 juin 2015 a pour objectif d’évaluer l’avancement des réformes en Tunisie avant la réunion du conseil d’administration du FMI, fin juillet 2015 », a-t-il dit, ajoutant que le FMI appuie les réformes visant à réduire la fragilité de l’économie tunisienne (partenariat entre le public et le privé, fiscalité et banques). Amine Mati a, également, souligné la nécessité d’accroitre les financements consacrés à l’investissement.
II est à rappeler que l’institution financière internationale a prolongé de sept mois un crédit stand-by, accordé à la Tunisie. Cette extension accordera plus de temps aux autorités tunisiennes pour appliquer les mesures nécessaires et pouvoir ainsi honorer les engagements qu’elles ont pris, notamment, dans les domaines des réformes des systèmes bancaire et fiscal.
Le FMI a approuvé, en juin 2013, un accord de confirmation d’un montant de 1,75 milliard de dollars, dont environ 1,15 milliard de dollars ont déjà été versés à ce jour. Cette extension de sept mois supplémentaires maintient en place ce crédit jusqu’à la fin de la présente année. Par ailleurs, environ 600 millions de dollars de prêts sont encore à la disposition de la Tunisie d’ici à la fin de l’année sous réserve du feu vert du FMI.

M.Kh
 

Articles similaires