Tunisie : sit-in d’Ibrahim Gassas pour «son argent»

Ibrahim Gassas, ancien membre de l’Assemblée Nationale Constituante, n’arrête pas de défrayer la chronique et de crier son intention d’occuper le devant de la scène et surtout le parvis de l’ARP tant qu’on ne lui aura pas reçu son « argent ».

Il s’agit, selon ses propres dires de primes qui ne lui auraient pas été payées du temps où il était membre de l’ANC de 2011 à 2014.
Ibrahim Gassas a été vu, mardi, devant le siège de l’ARP au Bardo, criant à l’injustice et à la volonté délibérée de l’ « affamer », lui et une douzaine d’anciens constituants, venus pour un sit-in à l’intérieur même de l’assemblée. C’est là l’essentiel de ses griefs annoncés à la radio Mosaïque FM.
« Nous ne nous doutions pas que l’on puisse nous punir de la sorte, se lamentait-il, nous qui avions servi notre pays comme personne ne saura ni ne pourra le faire dans l’avenir. »
Invité au talk-show de samedi 30 mai 2015 dont il est devenu un habitué, M. Gassas a déclaré n’avoir reçu aucune prime pour les 27 mois de travail à l’ANC. Il réclame entre 31 et 35 mille dinars qu’il considère comme « son » droit pour avoir servi l’Etat. Le président de l’ARP manque de volonté pour signer l’autorisation de paiement, a-t-il lancé au cours de la même soirée.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires