Tunisie-Hassen Zargouni : si les cadres de demain deviennent des femmes à forte dose, on sera dans une situation inédite à l’échelle mondiale

Hassen Zargouni, Directeur Général de Sigma Conseil, est revenu, dans une note publiée mercredi 3 juin 2015 sur sa page Facebook, sur le nombre des candidats qui passeront les épreuves du baccalauréat pour cette année.

Au totale, 133 250 candidats passeront les épreuves du bac. Le nombre de candidates est de 77 788 (58%), dépassant celui des candidats à savoir 55 464 (42%).
M. Zargouni a indiqué que la majorité des candidats au bac sont des filles, et cela dure depuis plus de 10 ans. Cela pose plusieurs problèmes : « Le bac et l’enseignement primaire et secondaire tel qu’il est pratiqué en Tunisie est-il adapté aux garçons d’aujourd’hui ? Les garçons sont-ils aussi faibles, comparés aux filles (le décrochage scolaire concerne les deux sexes de la même manière) ? Sont-ils attirés davantage par la formation professionnelle ? Le chômage des diplômées filles est à 42% contre 21% pour les diplômés de l’enseignement supérieur, est-ce soutenable ? »
Le DG de Sigma Conseil a ajouté que si les cadres de demain deviennent des femmes à forte dose, un rééquilibrage s’opère et ce n’est que justice, mais avec le flux actuel on sera dans une situation inédite à l’échelle mondiale. « A-t-on mesuré toutes les conséquences en terme de management ? De leadership ? », a-t-il dit.
Hassen Zargouni a assuré que la féminisation du haut de la pyramide professionnelle et décisionnelle en Tunisie changera définitivement notre pays : « Tunisie plus apaisée, plus inclusive, plus conservatrice aussi… À étudier de très près par nos sociologues et politologues ! »

M.Kh
 

Articles similaires