FIFA : quatre jours après sa réélection, Blatter annonce sa démission

Coup de théâtre dans le monde du football : Sepp Blatter, fraîchement réélu à la tête de la FIFA, l’instance internationale, annoncé sa démission. Il restera président jusqu’au prochain congrès extraordinaire qui sera convoqué entre décembre 2015 et mars 2016.

Un véritable coup de tonnerre qui ébranle les milieux du football mondial, venu quatre jours après la réélection du Suisse pour un nouveau mandat de cinq ans. L’on pensait bien que Blatter ne terminerait pas son nouveau bail, qu’il était sous forte pression, secoué par les présomptions de corruption qui pesaient lourdement sur ses collaborateurs.
« Mon mandat n’a pas le soutien de l’intégralité du monde du football »a-t-il argué dans sa déclaration. En effet, M. Blatter avait en l’UEFA (Confédération européenne de football) et en son président Michel Platini des opposants acharnés. Pas seulement, puisque aussi bien la presse anglo-saxonne que les sponsors étaient de la partie, sans compter les risques que ne manqueraient pas de poser les enquêtes judiciaires que mènent le FBI et la justice helvétique.
Devant tant d’infortunes, M. Blatter souhaite partir au plus vite. Il a ajouté que le monde du football avait besoin de « profonds changements ». Un congrès extraordinaire aura lieu entre décembre 2015 et mars 2016 qui élira son successeur.
Un long chapitre de l’histoire du football mondial sera tourné avec le départ du Suisse dont c’était là le 5ème mandat. Parmi les successeurs pressentis, l’on cite les noms de Platini, mais également du Prince Ali Ibn Al-Hussein de Jordanie et celui de Beckenbauer.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires