La Plateforme Intilaq l’un des projets les plus importants du Fonds d’Amitié Qatari en Tunisie « QFF »

Le Fonds d’amitié Qatari « QFF » a commencé son activité en Tunisie, à partir de l’année 2013 et le 5 Juin prochain fêtera son deuxième anniversaire.

 Durant toute cette période, il a réussi à bâtir un écosystème intégré, composé de 8 partenaires opérant dans les secteurs public et privé avec des associations de la société civile. Cette plateforme a fourni l’environnement approprié pour renforcer l’entreprenariat et booster l’esprit d’initiative.
Intilaq, est considéré comme l’une des plus importantes initiatives entamées par le Fonds et elle compte un bon nombre de sociétés et d’entreprises opérant dans le domaine des technologies de l’information et de télécommunication comme « Ooredoo » et « Microsoft » ; en plus d’institutions financières, éducatives et d’autres intéressés par la recherche scientifique.

Cette plateforme représente aussi un espace intégré qui réunit le financement, l’encadrement, l’accompagnement et le développement. Il a pour but de lancer 150 projets privés dans le domaine des technologies de l’information et de télécommunication, de former 1500 jeunes et de fournir des moyens techniques sophistiqués pour aider les jeunes entrepreneurs dans ce domaine.
Le nombre des sociétés lancées dans le cadre d’Intilaq a atteint jusqu’à maintenant 29 sociétés, d’une grande valeur ajoutée et un pouvoir d’embauche exceptionnel puisqu’elle concerne les universitaires diplômés dans le secteur des technologies de télécommunication de l’information.
Monsieur Khaled Bouchoucha, initiateur d’un projet sur une application visant à optimiser l’efficacité et améliorer la qualité de production des ruches, a déclaré : « ça n’a pas été facile pour moi de lancer mon projet dans l’absence d’un sponsor sérieux, même s’il est très innovant et révolutionne l’augmentation de productivité et l’amélioration de la qualité des ruches. Intilaq a été pour moi une occasion exceptionnelle qui m’a permis de matérialiser ce projet. »
Le financement accordé par Intilaq correspond à une moyenne de 400 mille dinars par projet, ce qui représente le plafond des financements de projets dans le secteur des technologies de l’information et de télécommunication en Tunisie. Avec la possibilité de bénéficier de subventions supplémentaires de la part des partenaires de « QFF » en plus des moyens techniques disponibles dans le centre d’innovation et des affaires à Intilaq.
En parlant de l’expérience Intilaq, monsieur Mohamed Bridaa, le Directeur Général de Microsoft a indiqué que la plateforme était la plus importante dans son domaine en Tunisie. De par son budget estimé à 29 millions de dinars, les moyens techniques mis à disposition dans son centre et le poids de ses partenaires. C’est une vraie opportunité pour l’expansion du secteur d’investissements dans le domaine des technologies de l’information et de télécommunication.

Articles similaires