Tunisie : les instituteurs boycottent les examens oraux et écrits

Après une grève de trois jours observée les 26, 27 et 28 mai dans toutes les écoles primaires, les instituteurs entament, ce lundi 1er juin 2015, à l’appel du syndicat de l’enseignement de base,

une grève administrative dans tous les établissements primaires du territoire tunisien, durant laquelle ils boycotteront tous les examens oraux et écrits et se contentent de donner des cours aux élèves.
Mastouri Gammoudi, secrétaire général du syndicat, a précisé, dans une déclaration accordée aux médias, que cette décision intervient suite à la nonchalance du ministère de l’Education quant aux revendications des enseignants du primaire.

A.B
 

Articles similaires