Tunisie : 1er festival des Saveurs méditerranéennes à Bizerte

Bizerte abritera du 11 au 14 juin 2015, le 1er festival des « Saveurs méditerranéennes ». L’on relève, bien à propos, que l’on n’a pas réussi encore à prendre de l’essor et à dépasser le stade des premières éditions, comme si l’on reconnaissait l’échec des expériences précédentes de chercher à établir une manifestation culturelle représentative et spécifique de la région ou de la ville.

Que l’on se souvienne ! 1er festival des pâtes suivi ou suppléé par celui de la diète méditerranéenne, toujours en une première session. Ce dernier vient d’être remplacé, si nous avons bien compris par une nouvelle première édition d’une manifestation appelée « saveurs méditerranéennes »
Au cours d’une conférence de presse à laquelle auraient été conviés les représentants de la presse nationale qui ont, encore une fois, superbement ignoré cette manifestation, les organisateurs se sont adressés, faute de mieux, aux correspondants régionaux, seuls prompts à honorer ces circonstances. L’on a appris que ce 1er festival se déroulera pendant quatre journées au Fort espagnol. Neuf pays auraient confirmé leur participation, à savoir, l’Algérie, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Liban, le Maroc, la Turquie et, bien évidemment, la Tunisie. Le thème central de cette manifestation portera sur l’huile d’olive et tous ses états et utilisations dans la cuisine méditerranéenne et particulièrement tunisienne et, partant bizertine. Une quinzaine de grands chefs cuisiniers sont pressentis pour rehausser cette manifestation, ainsi que des dégustateurs de renommée mondiale, ces derniers devant sélectionner la « meilleure huile d’olive » du bassin méditerranéen. Le volet concours international devra porter sur le « le meilleur plat typique ». Un marché du producteur au consommateur sera également organisé en marge de la manifestation auquel devront participer, selon les organisateurs, une bonne centaine d’exposants.
Ce festival est créé à l’initiative de l »Association « Patrimoine et authenticité » de Bizerte à laquelle se sont joints l’office national de l’huile (ONH), le Conseil oléicole international, le Conservatoire international des cuisines méditerranéennes de Marseille.

M. BELLAKHAL

Articles similaires