L’eau d’irrigation de la zone irriguée de Sejnane serait rétablie, si…

Les dettes dues à la SONEDE par les quatre groupements d’eau exploitant la zone irriguée de Sejnane (36 ha) ont atteint 1,1 MD.

Ces créances non honorées ont contraint l’entreprise de distribution des eaux d’irrigation aux petits agriculteurs et exploitants des périmètres irrigués de fermer les robinets. Près de 4000 ouvriers agricoles y exerçant font face au risque d’arrêt de leurs activités.
Lors d’une visite effectuée dans la région, le gouverneur, auxquels se sont adressés les agriculteurs et ouvriers concernés a exhorté les personnes intéressées à accepter la solution proposée par le ministère de l’agriculture et consistant à payer 20% de la somme due, condition imposée afin que l’eau d’irrigation soit rétablie au plus vite.
Les agriculteurs se sont montrés compréhensifs et ont promis de se procurer l’avance exigée. Face à cette bonne volonté, le gouverneur a promis que l’eau serait rétablie au cours de la semaine écoulée.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires