QFF, le Fonds d’Amitié Tuniso-Qatari : Participation et Réalisations

"HMIL EL JAMAA RICHA" (Trad. Le poids de la responsabilité devient léger si elle est supportée par la collectivité), proverbe populaire tunisien dont nous retrouvons la signification dans la vision et la mission de QFF en Tunisie.

Dès le démarrage du Fonds en Tunisie en 2013, les responsables de ce dernier ont voulu promouvoir la participation locale et l’association avec des acteurs tunisiens de la société civile, car proches de la réalité tunisienne, de ses problèmes les plus importants tels que l’emploi et le chômage, qui sont estimés à 25% dans les régions de l’intérieur du pays.
Cette association avec des partenaires locaux a pour but de permettre à la jeunesse tunisienne de satisfaire ses ambitions en améliorant son niveau de vie grâce à des projets économiques basés sur l’entreprenariat et l’économie du savoir.
Son Excellence Monsieur Abdallah Ben Nasr El Hamidi, Ambassadeur de l’Etat du Qatar à Tunis et Président du Fonds d’Amitié Tuniso-Qatari "QFF", a exprimé son attachement à cette participation en disant : " Nous avons confiance dans la capacité de la jeunesse tunisienne et celle de nos partenaires. Le résultat est que 1000 projets portant sur tout le territoire tunisien ont déjà vu le jour, et ce, grâce à des compétences 100% tunisiennes.
Son Excellence a ajouté : " Nous encourageons la culture de l’entreprenariat et le sens de l’initiative. Ce partenariat, ces projets réalisés ne font que nous encourager à poursuivre nos efforts afin d’atteindre des objectifs encore plus ambitieux. Le Fonds ne se contente pas seulement de financer les projets mais va également prendre en charge le porteur de projet de son idée jusqu’à sa concrétisation, en passant par le suivi et l’encadrement du projet du début jusqu’à la fin et ce, afin de lui garantir sa pérennité".

De son côté, le porte-parole officiel du Fonds, Mr. Badreddine Ouali, a déclaré que « l’objectif de QFF est d’atteindre à terme les 50.000 emplois créés à travers 4000 projets répartis sur l’ensemble du territoire Tunisien pour une enveloppe globale du fonds de 79 millions de dollars ». Mr Ouali a poursuivi en relevant « que les résultats obtenus aujourd’hui ont été rendus possible grâce au travail remarquable des partenaires et associés du fonds, à leur connaissance de la réalité de la jeunesse Tunisienne, de ses besoins et de ses priorités ».
Le Fonds a pu ainsi initier une nouvelle culture auprès de la jeunesse, l’incitant à compter plus sur elle-même, à développer son sens de l’initiative, confirmant ainsi son slogan de départ « QFF, nous créons des opportunités ». Aujourd’hui QFF et ses partenaires sont fiers des résultats accomplis et seraient prêts à inaugurer un nouveau leitmotiv : "votre réussite nous honore".

Depuis la création de Fonds il y a 2 ans, 8 partenaires tunisiens constituent aujourd’hui son écosystème à savoir : la Banque pour le Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME), le Réseau Entreprendre Tunisie (RET), l’association TAYCIR pour le micro-financement, la Confédération des Entreprises Tunisiennes "CONNECT", l’entreprise "INTILAQ", la société "TUNISIE-CROISSANCE", l’association "SANAD" et l’association "MEDI".Les activités du FONDS se sont étendues à l’ensemble du territoire tunisien avec 44% à l’intérieur du pays, 40% à Sfax, Bizerte et au Sahel et 16% sur le Grand TUNIS.
Les secteurs des projets sont nombreux et portent sur l’industrie, l’agriculture, l’artisanat, les services, l’industrie agro-alimentaire et les domaines technologiques et informatiques. A titre d’exemple de l’activité de l’écosystème QFF, la confédération CONNECT a pu former des porteurs de projet et les financer sans intérêts, de même qu’elle va les accompagner durant trois années pour garantir la pérennité de leurs projets. Cela lui a permis de créer 595 emplois nouveaux. Quant à la Banque pour le Financement des Petites et Moyennes Entreprises BFPME, elle a permis la réalisation de 3680 emplois nouveaux. D’autres petites entreprises ont pu, grâce à ce financement créer 622 emplois nouveaux; les sociétés "INTILAK" 86, "TUNISIE-CROSSANCE" 130 et "CONNECT" 332 emplois.
Les partenaires de QFF, grâce à leurs spécialités et compétences diverses, font vivre cet écosystème de façon harmonieuse et complémentaire pour garantir aux porteurs de projets réussite et ancrage de la culture de l’entreprenariat.

Articles similaires