Tunisie-Fusillade à la caserne de Bouchoucha : Mohamed Ali Aroui précise

Dans une déclaration accordée lundi 25 mai 2015 aux radios locales, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, a exclu qu’il y ait eu un échange de coups de feu en dehors de la caserne de Bouchoucha, ou dans ses enivrons.

« Pas de coups de feu à l’extérieur de la Caserne de Bouchoucha », a-t-il dit, confirmant ainsi qu’un soldat avait ouvert le feu sur ses collègues à ladite caserne.
M. Aroui a ajouté que celui qui est habilité à donner plus de détails sur cette opération est le ministère de la Défense.

D.M
 

Articles similaires