Tunisie : le ministère public ordonne l’ouverture d’une enquête contre Radhia Nasraoui et Samia Abbou

Le ministère public au tribunal de première instance de Tunis a ordonné l’ouverture d’une enquête contre les deux avocates Radhia Nasraoui et Samia Abbou suite à une plainte déposée par l’administration de l’hôpital Charles Nicole de Tunis pour diffamation.

Le quotidien Assabah rapporte dans son édition de ce vendredi 22 mai 2015 que cette plainte intervient suite aux déclarations faites par les deux avocates lors de leur passage sur la chaine Al Hiwar Ettounsi accusant des médecins légistes dudit hôpital de complicité avec des services du ministère de l’Intérieur dans la falsification des rapports d’autopsie des victimes de torture.

A.B

 

Articles similaires