Tunisie : une nonagénaire a failli perdre la vie pour son allocation de vieillesse

L’infortunée dame de 87 ans l’a échappé belle, mais elle restera traumatisée pour le restant de sa vie.

Devant se rendre au bureau de poste de Menzel Bourguiba pour toucher son allocation de vieillesse, elle sollicita l’aide d’un jeune dont elle soupçonnait peu la félonie. Après qu’il l’a aidée à faire sa démarche et qu’il l’a raccompagnée chez elle, il alla quérir deux amis coquins « qu’avaient l’appât du gain » pour paraphraser Georges Brassens. Et pendant qu’il droguait son breuvage, les deux malfrats complices s’introduisaient dans la modeste demeure et assommaient la vieille à coups de poings. Ils s’emparèrent de son maigre pécule de 130 dinars avant de prendre la poudre d’escampette.
Les voisins eurent vent, un peu tard, de l’affaire et donnèrent l’alerte, ce qui permit d’évacuer la vieille dame vers l’hôpital où son état fut jugé sérieux. Les services de la police se mirent en chasse et finirent par arrêter le premier bandit qui s’était avéré un récidiviste, impliqué dans des affaires de trafic de drogue et qui venait d’être libéré lors de la dernière amnistie. Au moment où nous publions, les deux complices sont encore recherchés, tandis que la dame a été prise en charge par des organismes sociaux et sanitaires.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires