Tunisie : le prélèvement des jours de grèves sur les salaires ne s’oppose pas avec le droit de grève, selon Ahmed Zarrouk

La décision prise par le conseil ministériel réuni mercredi 20 mai 2015 de prélever les jours de grèves sur les salaires des agents de la fonction publique ne s’oppose pas avec le droit constitutionnel et fondamental de grève, mais elle vise à appliquer la loi et à préserver la trésorerie de l’Etat. C’est ce qu’a affirmé le porte-parole du gouvernement, Ahmed Zarrouk, dans une déclaration accordée aux médias.

M. Zarrouk a expliqué que cette décision, qui entre en vigueur à partir du mois de mai courant, s’est basée sur les dispositions constituant la réglementation du travail ainsi que les conventions internationales qui consistent à payer, seulement, les jours de travail effectif réalisés.

A.B

 

 

Articles similaires