Le Figaro attise la colère des internautes algériens

Les internautes algériens ne décolèrent pas face au positionnement éditorial du journal français Le Figaro. Des centaines de post indignés ont été publiés par des internautes algériens critiquant sévèrement le journal qui fait passer des « terroristes criminels » pour des « militants ».

Suite à l’élimination par l’armée algérienne d’un groupe de terroristes à El Bouira en Kabylie, mardi dernier, le journal français a présenté les « terroristes » abattus comme des « militants ». Cette qualification dans un article paru, hier mercredi sur le site internet du Figaro n’a pas eu l’heur de plaire aux internautes.
Ce même média, peut-on lire dans certains commentaires, n’avait pas hésité à qualifier les frères Kouachi de « terroristes » criminels lors de l’attentat sanglant contre la rédaction de Charlie Hebdo, en janvier passé. Terroristes en France, mais militants en Algérie ? De quel militantisme peut-on parler, s’indignent les internautes, si on prend les armes et que l’on prépare des attentats meurtriers, à partir du maquis, contre la population civile ? A ces questions, le média français n’apporte pas de réponses et pour l’heure, il n’a pas changé sa rhétorique dans son article.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires