Tunisie-Bac 2015 : nouvelles mesures contre la triche électronique

Le ministre de l’Education, Neji Jelloul, a affirmé que son département adoptera de nouvelles techniques afin d’éliminer radicalement le phénomène de triche électronique lors des examens du baccalauréat.

Pour sa part, Omar Oualbani, directeur des examens au ministère de l’Education, a annoncé l’acquisition d’outils techniques évolués qui seront utilisés pour la première fois en Tunisie afin d’éviter la triche électronique tout en procédant à l’installation de dispositifs de contrôle dans tous les centres de dépôt des examens.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires