Partenariat Total Tunisie-Institut Français en Tunisie

Le programme de la soirée d’inauguration du nouveau siège de l’Institut français en Tunisie, au 22 avenue de Paris à Tunis, était à la hauteur de l’événement.

Tel qu’annoncé par M. François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie, et M. Patrick Flot, Directeur de l’Institut et Conseiller de coopération et d’actions culturelles, lors de leur conférence de presse du 2 avril 2015, il n’a pas déçu.
Présent à la soirée, Total Tunisie, partenaire de l’IFT, a réaffirmé son engagement à en appuyer les initiatives culturelles.
Total et la promotion de la francophonie
C’est un double engagement qu’a pris Total Tunisie en signant une convention de partenariat avec l’Institut français en Tunisie. L’entreprise a donné son accord pour financer des équipements techniques de l’Auditorium sur le site rénové du ‘’Petit Carnot’’ qui a accueilli l’IFT le 14 mai 2015. Total Tunisie s’est également engagé à soutenir la promotion de la vie culturelle francophone en Tunisie.
A travers cette coopération, Total Tunisie est devenu membre d’honneur du prestigieux ‘’Club France Tunisie’’, associé d’office avec d’autres entreprises françaises et tunisiennes aux projets de l’Institut français de Tunisie.

Ce partenariat est une nouvelle illustration de l’appui apporté par Total Tunisie aux initiatives visant à rapprocher la formation universitaire, académique et scientifique des objectifs économiques et sociaux du pays. Cet appui porte également sur un rééquilibrage au profit des régions les plus vulnérables en facilitant des projets opérationnels favorisant l’emploi des jeunes générations.
Une ambiance inaugurale endiablée
Trois artistes de talent ont répondu présent pour couper le ruban à travers leur musique et inaugurer ainsi les nouveaux locaux dont une exposition photo de Anis Mili, récit en images intitulée ‘’Déambulation(s)’’, relatait la transformation ainsi que la progression des travaux d’aménagement du nouvel espace.
A la chaleur du mot de bienvenue de François Gouyette, Ambassadeur de France, sont venues s’ajouter la générosité et la bonne humeur des artistes qui ont fait vibrer la salle.
Le coup d’envoi a été donné par le violoniste tunisien Zied Zouari et son quartet composé d’une guitariste française, un bassiste turc et un percussionniste arménien. Ensemble, ils ont enchaîné chansons turques et anglaises, compositions de musique hindoue-orientale ou encore groove et électro.
A son tour, le rappeur marocain Leeroy a offert un concert original. Accompagné de ses trois musiciens, Leeroy dont la présence scénique est incontestable, a réussi à faire danser les spectateurs en mélangent sonorités hip-hop ou beatbox.
Puis est venue la surprise de la soirée constituée par Souad Massi. La musique rythmée offerte par chanteuse algérienne était sublimée par sa voix. Son spectacle de près de deux heures a oscillé entre rythmes endiablés, rock mais aussi folk.
Au final, ce seront plus de cinq heures non-stop dans une ambiance musicale endiablée, véritable brassage de cultures hindoue, andalouse, turque et hip-hop.
Pour Patrick Flot, directeur de l’Institut français : “ On ne voulait pas faire que du français, on ne voulait pas faire que du tunisien, mais nous avons voulu faire du franco-tunisien, mais plus largement ce qu’on appelle la musique actuelle que les Anglos Saxons appellent la world music, des musiques qui mettent en fusion, des artistes qui joignent les deux rives. C’est la raison pour laquelle on a choisi ces artistes, certains jeunes talents’’.
Le Petit Carnot, un outil de coopération culturelle
Dans le cadre de sa prochaine installation au Petit Carnot, l’Institut français en Tunisie disposera désormais d’un outil de coopération rénové en centre ville.
Le nouveau lieu présente un espace culturel pour les concerts dans la grande cour, un auditorium qui sera ouvert aux débats d’idées, un théâtre, une salle d’exposition qui ouvrira la semaine prochaine avec une exposition d’un maître de l’Ecole de Tunis Jalel Ben Abdallah, un centre de langues, une médiathèque, un espace d’échanges entre les artistes et les intellectuels français, tunisiens et plus largement méditerranéens.
Ce nouvel espace, véritable centre culturel au coeur historique de Tunis, vise à proposer au public tunisien un espace de culture, de convivialité et d’échange. L’objectif est de renforcer les liens culturels, affectifs, linguistiques et historiques qui unissent les Français et les Tunisiens.
‘’Le nouveau bâtiment de l’IFT au coeur de Tunis témoigne de notre engagement d’être parmi les Tunisiens’’ a souligné M. François Gouyette.
Avec son installation au ‘’Petit Carnot’’, l’Institut dispose aujourd’hui d’un lieu pouvant accueillir des manifestations culturelles ou académiques sous le signe de la culture française mais également tunisienne.

D’après communiqué
 

Articles similaires