Tunisie : les touristes algériens viendront-ils par la mer ?

En marge d’une rencontre entre la ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, et son homologue algérien, Amar Ghoul, ce dernier a signalé l’éventualité d’ouverture d’une ligne maritime touristique entre l’Algérie et la Tunisie.

« Le projet est à l’étude » a indiqué le ministre algérien de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat. D’après M. Ghoul, la création d’une telle ligne devrait permettre « d’encourager le flux touristique vers les destinations algérienne et tunisienne, dans les deux sens » ajoutant que « des facilités seront introduites au niveau des postes frontaliers liés aux prestations sanitaires et sécuritaires ».
Il faut signaler qu’un tel projet entre les deux pays n’est pas nouveau. En 2011, des responsables des deux pays ont tenté de réactiver cette ligne. Mais le projet s’est arrêté au stade des intentions. Quelques années auparavant, rapporte Algérie-Focus.com, des tentatives ont également eu lieu, mais la perspective a été rapidement abandonnée.
A la faveur de la visite de Habib Essid, Chef du gouvernement, en Algérie, les deux départements du tourisme ont donc décidé de relancer le projet. Une commission mixte tuniso-algérienne devra, dans la semaine à venir « procéder à l’évaluation de tous les accords conclus entre l’Algérie et la Tunisie dans le domaine du tourisme et de l’artisanat afin de mettre en place un nouveau programme pour le développement du secteur » a-t-on annoncé du côté algérien.
Près d’un million d’Algériens passent leurs vacances en Tunisie, ce qui fait de l’Algérie le 3ème plus gros client de la Tunisie après la Libye et la France.

M. BELLAKHAL

Articles similaires