Tunisie : Adnène Mansar soutient et défend Caïd Essebsi

Allez donc comprendre quelque chose. Une certitude cependant c’est que Adnène Mansar, ancien conseiller politique de l’ancien président Marzouki, s’exerce au funambulisme politicard.

Il est de notoriété publique qu’ « il ne peut voir BCE en peinture » et que le Chef d’Etat est sa tête de turc, son souffre-douleur. Il ne laisse jamais échapper l’occasion de lui adresser les critiques les moins fondées. Béji Caïd Essebsi n’en a cure, d’ailleurs, et dans ses déclarations montre ostentatoirement son refus de répondre aux élucubrations de son pourfendeur, voire jusqu’à prononcer son nom.
La surprise est venue pourtant de M. Mansar sous forme d’un post, publié sur sa page Facebook et dans lequel, l’ancien conseiller défend le chef de l’Etat. Non point sur une position de ce dernier sur une question d’intérêt nationale, la chose aurait été si insolite. Avec sa plus belle plume (clavier !) M. Mansar prend parti pour BCE contre un certain chargé de la communication au gouvernement libyen de Tobrouk qui a appelé à « brûler Béji Caïd Essebsi ». Ce genre d’attaques venant d’un « imbécile » impose à tous que l’on prenne la défense du président de la république tunisienne.
« Les divergences internes entre politiques est une chose, la défense de la souveraineté nationale et de ses représentants en est une autre, plus importante qui nous impose de condamner cet imbécile de Tobrouk, celui qui l’emploie et qui le lâche sur nous » a écrit Adnène Mansar ajoutant que l’intérêt de la patrie exige que nous soyons solidaires avec l’Etat, ses institutions et ses figures symboliques.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires