Tunisie-Essebsi : «je ne promulguerai aucun projet de loi ne respectant pas la Constitution»

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu aujourd’hui, 15 mai 2015, au palais de Carthage, le président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, Abdessattar Ben Moussa, qui a fait part, lors de l’entretien, de son inquiétude quant à la situation des libertés ainsi que de ses craintes concernant le projet de loi incriminant les agressions contre les forces de sureté.

Au sujet des affrontements à El Faouar, M. Ben Moussa a exprimé son opposition à tout acte de violence ciblant les postes des forces de l’ordre, soulignant être pour l’application de la loi à l’encontre des agresseurs. Toutefois, il se dit en faveur d’un recours au dialogue pour traiter avec ces revendications légitimes. Le président de la LTDH a également demandé, à l’occasion de sa rencontre avec Béji Caïd Essebsi, d’ouvrir une enquête sur les cas de torture dans certains postes de police et centres de détention.
La réunion a, par ailleurs, traité de la situation économique du pays ainsi que de la création d’une commission chargée d’enquêter sur le sort des migrants clandestins portés disparus. De son côté, le président de la République a assuré à son interlocuteur qu’il ne promulguera aucun projet de loi ne respectant pas la Constitution et qu’il œuvrera à l’instauration de l’Etat de droit.

Investir En Tunisie

Articles similaires