Tunisie : les députés du Front populaire boycottent la plénière consacrée à l’examen du projet de loi sur le CSM

Les députés du Front Populaire à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) se sont retirés, ce mercredi 13 mai 2015, de la séance plénière consacrée à l’examen du projet de loi portant sur la création du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Les députés considèrent l’absence du terme « pouvoir judiciaire » une décision politique et préméditée qui vise, selon leurs dires, à mettre la main sur le pouvoir et mettre à genoux les juges et les citoyens.

Investir En Tunisie

Articles similaires