Tunisie : des seiches par milliers flottent sur les eaux du lac de Bizerte

Les habitants de Menzel Abderrahman et particulièrement les riverains du lac (Mezaouqa) se sont réveillés sur un spectacle insolite et inquiétant.

Des quantités impressionnantes de seiches tout rouges couvraient la surface de l’eau. Fallait-il s’en réjouir ou s’en inquiéter ? En fait, la peur a été la plus forte qui a étreint les cœurs des dizaines de petits pêcheurs et leurs familles dont la pêche de ces mollusques constituait la principale source de revenu. Pouvait-on consommer les seiches dont les Bizertins sont habituellement friands ?
Immédiatement, la pollution a été pointée du doigt : pollution ménagère mais également industrielle sachant que jusqu’à nos jours des unités de production continuent à rejeter leurs déchets dans les eaux du lac. Sollicité, un responsable du CRDA Bizerte a expliqué que c’était là un phénomène naturel qui n’en est pas à sa première apparition. Le responsable a expliqué que c’était là l’effet de la chaleur sur les œufs de seiches déposés à une profondeur insuffisante et que la couleur rouge était causée par la chaleur de l’eau. Est-il possible de les consommer ? Bien sûr que non ! L’on sait qu’au marché, il faut éviter d’acheter encore moins de consommer des mollusques rougis, signe de corruption.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires