Tunisie-François Fillon : « ne pas entrer dans le jeu des islamistes »

François Fillon, ex- Premier ministre de Nicolas Sarkozy, en visite en Tunisie, jeudi et vendredi derniers s’est rendu au musée du Bardo, dans un geste de soutien et de sympathie envers notre pays, pour rendre hommage aux victimes du carnage perpétré le 18 mars 2015 par des terroristes dans les rangs des visiteurs (22 victimes) et pour réaffirmer « la solidarité des Français » avec « une démocratie naissante et fragile » dans sa lutte contre le terrorisme.

M. Fillon a déclaré vouloir trouver les réponses adéquates pour faire face aux coups de boutoir de ce qu’il a appelé « totalitarisme islamiste ».
Le candidat à la primaire UMP de 2016, qui a été reçu par le Président de la République pendant plus d’une heure, met en garde contre une « surenchère »sur les questions de la laïcité et de l’Islam. « J’essaie, a-t-il dit, de ne pas me laisser entraîner dans un débat émotionnel où on réagit sous la pression des islamistes. » s’inquiétant du fait qu’aujourd’hui « on rentre dans leur jeu ». M. Fillon est persuadé que l’objectif des islamistes est de créer un climat de guerre civile en Europe et de monter les communautés les unes contre les autres. « Mais, il nous faut garder la tête froide » a-t-il souligné.
Lors de sa visite au musée du Bardo, M. Fillon était accompagné de Mme Latifa Lakhdhar, ministre de la culture et de M. François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie.

M. BELLAKHAL

Articles similaires