Tunisie : démarrage à Bizerte d’un programme de collecte sélective des déchets à la source

Une réunion regroupant des responsables de l’Agence Nationale de la Gestion des Déchets (ANGED), des représentants de la municipalité de Menzel Jemil et des organismes concernés, a eu lieu au siège du gouvernorat de Bizerte.
Le programme de la collecte sélective à la source des ordures ménagères a été examiné et soumis à l’approbation des participants. Ce projet financé par la Banque Allemande de Développement (KfW).

La décision a été prise de confier à la mairie de Menzel Jemil la mise en œuvre d’un tel programme, en une première phase expérimentale, dans l’attente de l’étendre à d’autres mairies de la région puis, dans le cas de son succès de le généraliser à toutes les communes. Il est bien entendu que du succès de ce projet dépendra sa viabilité et son adoption définitive. Cependant, comme l’a fait remarquer justement un observateur sur la page Facebook Bizerte Cleaner, à la connaissance générale, l’ANGED n’a pas préparé ni même prévu une seule unité de recyclage des déchets issus de ce tri sélectif, ses méthodes de traitement se limitant à l’enfouissement des déchets dans le sous-sol de la décharge contrôlée de Borj Chellouf. La question légitime est donc de savoir le sort des déchets triés à la collecte.
La collecte sélective à la source est une opération de séparation et de récupération des déchets selon leur nature, à la source même, afin d’éviter les contacts entre les éléments et les souillures. Ce qui permet de leur donner une « seconde vie », le plus souvent par le réemploi et le recyclage évitant ainsi leur destruction par incinération ou simplement abandon en décharge et, par conséquent, de réduire l’empreinte écologique.

M. BELLAKHAL

Articles similaires