Daech déclare interdit la vente et le port de certains vêtements

Selon le site M6 Info, l’Etat islamique (Daech) qui a pris le contrôle de la ville de Raqqa en Syrie, vient d’édicter une nouvelle loi jugée saugrenue. Cette loi de l’organisation terroriste vise cette fois-ci les marques de vêtements.

Dans un document de propagande adressé, fin avril, aux commerçants, Daech demande expressément que l’on cesse de vendre et de porter plusieurs vêtements. On y lit notamment « méfiez-vous les jeunes, les slogans des mécréants sont sur nos vêtements ».
La marque Nike, notamment se retrouve clouée au pilori à cause de sa consonance arabe sexuellement explicite. La marque Whore (terme anglais pour désigner de façon obscène une prostituée) est également dénoncée ainsi que les marques Croix, Crux ou Gross, pour leurs références au symbolisme chrétien.
D’après un responsable proche du groupe terroriste à Raqqa, ce document n’est pas contraignant il fait seulement office de recommandations. Le dépliant explique que l’on doive proposer aux jeunes des vêtements alternatifs autorisés par l’Islam et que les commerçants cessent de vendre des vêtements qui portent atteinte aux mœurs. « Sachez que ceux qui vendent ces vêtements se rendent coupables de péché, tout comme ceux qui les portent et ce jusqu’à la fin des temps », peut-on y lire.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires