Van Laack Tunisie obtient le Prix Du Progrès Social 2014

Depuis maintenant une quarantaine d’années, et malgré certaines contingences et événements fortuits ou d’exception, la confiance de l’entreprise Van Laack en la Tunisie n’a jamais pu être ébranlée ni sa foi en ses capacités sapée.

Depuis 1974, l’entreprise allemande Van Laack Gmbh, spécialisée en chemiserie haut de gamme a pris ses quartiers à Bizerte, sans ostentation ni tapage. Après une longue étude effectuée sur les marchés tunisien et marocain, elle a porté son choix sur la Tunisie, « ce pays proche de l’Europe et très agréable à vivre », nous assure-t-on.
En Tunisie, c’est Bizerte qui a été retenu, au grand bonheur de la cité, faut-il dire, puisque la lune de miel se prolonge encore entre la ville et ses habitants et cette entreprise de renommée internationale. Pourquoi Bizerte ? A cause de sa richesse en infrastructure routière et maritime, de son environnement propice, de son activité industrielle et commerciale variée et soutenue, naguère en plein essor. Main d’œuvre également disponible et motivée, qualifiée et disposée aux perfectionnements que pourraient exiger une méthode de travail « à l’allemande », faite de discipline, de rigueur et de travail remarquablement accompli. Fort modestement, l’entreprise s’installe en des locaux sans prétention, mais fonctionnels. Rien qu’une cinquantaine de personnes allaient se mettre à la tâche, avec la volonté de contribuer à mieux asseoir cette enseigne dont la renommée était déjà bien faite. Petit à petit l’oiseau a fait son nid, avec patience et constance dans l’effort, avec endurance mais surtout dans un climat social et professionnel serein, voire agréable. Ce fut alors des investissements consistants et extension sur extension et l’on a vu naître et croître après Bisertex 1 il y a eu Bisertex 2, suivis de « Siditex 1 et 2 », l’ouverture de nouveaux horizons professionnels pour les « vétérans » et de nouvelles opportunités pour les chercheurs d’emploi.
Aujourd’hui, ce sont plus de 650 employés qui travaillent sous l’enseigne de ce qui était devenu, une politique de la maison mère, non pas une simple succursale, mais une filiale avec la dénomination commerciale internationalement reconnue de « Van Laack Tunisie ». Consécration méritée et juste reconnaissance de la firme mère, dont le siège est à Münchengladbach, pour la qualité du travail effectué en ses usines de Bizerte, pour la rigueur de la gestion, pour la fiabilité et la crédibilité, qualité bien appréciées par M. Christian Von Daniels, P.DG de Van Laack Gmbh qui n´a pas cessé d’apporter ses encouragements à la société de Bizerte et à soutenir ses employés. C’est que dès les premières semaines d’exercice, la direction s’est attelée à parfaire les connaissances et le savoir-faire de ses employés, consciente des vertus des stages et sessions de formation et de perfectionnement.

Le résultat en a été des équipes performantes et de grande qualité, des ouvriers et ouvrières totalement dévoués à la marque : on en a vu deux générations d’ouvrières se succéder aux machines. En fait, la fierté est évidente des responsables allemands pour les performances de leurs filiales de Bizerte, leur fierté n’a d’égale que leur satisfaction quant au climat social absolument serein qui prévaut au sein des cinq unités de production. Un climat que la direction s’est évertuée, des décennies durant, à sauvegarder, à consolider. Une paix sociale implicitement contractuelle que les employés eux-mêmes tiennent à perpétuer car ils étaient tous conscients que leur avenir est intimement lié à l’intérêt de leur employeur. Les actions sociales au profit des ouvriers sont dans la stratégie de l’entreprise laquelle brandit le credo que l’amélioration des conditions collectives de travail de leur personnel est une condition sine qua non de la perpétuation d’une ambiance favorable à une productivité toujours meilleure. Aussi, veille-t-on d’une part comme de l’autre à la résolution de tout problème grâce au dialogue et à la concertation pour le bien des salariés et pour la pérennité de l’entreprise. Même aux pires moments qui ont suivi la révolution et alors que ous d’autres cieux nationaux les firmes ferment leurs portes et les investisseurs quittent le navire, Van Laack Tunisie a maintenu le cap sans heurts.
Cette politique de Van Laack Tunisie, son action sociale, viennent de lui valoir le prix du progrès social au titre de l’année 2014. Il a été remis à M. Ghazi El Biche, directeur général de l’entreprise à l’occasion des festivités marquant la fête du travail par M. Béji Caïd Essebsi, président de la république. Une distinction qui vient marquer l’excellence de la coopération tuniso-allemande et rendre hommage aux centaines d’employés qui gardent présents à l’esprit les valeurs du travail, les qualités de sacrifice et l’intérêt du pays, sous la houlette d’une direction compétente et responsable.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires