Tunisie : des pools universitaires pour promouvoir l’enseignement supérieur

En visite dans la délégation de Mateur, Chiheb Bouden, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré devant des étudiants venus à sa rencontre que la nouvelle stratégie

du ministère est de créer des pools universitaires destinés à une gestion en commun des moyens et ressources dans le but évident de renforcer leurs collaborations permettant d’assurer la qualité de formation et d’études la plus appropriée, compatible avec les besoins du marché de l’emploi.
Le ministre répondait à des manifestations estudiantines dénonçant l’inadéquation des études dispensées avec le marché de l’emploi. C’était lors de sa visite de l’Institut Supérieur de Sciences appliquées et de technologie de Mateur (ISSAT) où il a admis la nécessité pour les établissements d’enseignement supérieur de s’ouvrir davantage sur leur environnement sociétal, industriel et culturel dans le but de se mettre en symbiose avec les réalités de ces différents milieux et d’adapter leur enseignement aux nouvelles exigences.
Lors d’une visite d’inspection à l’ISSAT, le ministre n’a pu que faire le constat des énormes lacunes et des conditions peu motivantes de travail autant des étudiants que du personnel pédagogique. Des travaux d’extension qui traînent en longueur, un projet d’évacuation des eaux usées encore à ses débuts, des travaux d’équipement d’un restaurant à la cité universitaire dont on ne voit pas la fin, outre des études relatives à une seconde tranche de projet visant l’aménagement d’u foyer universitaire.
En matière d’infrastructure universitaire, un institut supérieur de comptabilité et de commerce ainsi qu’une école nationale d’ingénieurs sont en cours de réalisation au complexe universitaire de Menzel Abderrahman pour des investissements supérieurs à 29 MD.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires