Les autorités tunisiennes en quête de vérité sur l’assassinat de Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari en Libye

Suite aux informations relayées par certains médias sur l’éventuel assassinat des deux journalistes tunisiens détenus depuis septembre dernier en Libye, Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari, la cellule de crise s’est réunie,

dans la soirée du mercredi 29 avril 2015 au palais du gouvernement à la Kasbah, sous la présidence du Chef du gouvernement, Habib Essid, et en présence des ministres de l’Intérieur, Nejim Gharsalli, et des Affaires étrangères, Taieb Baccouche.
Touhami Abdouli, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des affaires africaines et arabes, a affirmé, dans une déclaration accordée aux médias, que le Chef du gouvernement a chargé, suite à cette réunion, le consul général de Tunisie en Libye de se rendre à Al Beida pour vérifier la véracité des informations relayées sur l’assassinat de Nadhir et Sofiene par des membres de l’organisation terroriste l’Etat islamique.

A.B

 

 

Articles similaires