Tunisie : le gouvernement tente de relancer « Sama Dubaï »

Bloqué depuis des années en Tunisie, le mégaprojet « la Porte de la Méditerranée » de Sama Dubaï devrait être relancé, à un moment où la Tunisie a besoin de lancer de grands projets pour redynamiser son économie et créer des emplois. C’est ce qu’a déclaré Anis Ghdira, secrétaire d’Etat chargé de l’Habitat.

« Pour annoncer la reprise de ce mégaprojet, a ajouté M. Ghdira, le gouvernement compte discuter avec la société mère, Sama Dubai, pour qu’elle respecte ses engagements et poursuive les travaux d’aménagement et de construction. Si non, nous allons explorer d’autres pistes, dont la cession du projet au profit de l’Etat tunisien. On ajoute à cela que d’autres investisseurs privés ont exprimé leur intérêt à investir dans ce projet ».
Anis Ghdira a, en outre, assuré qu’en cas de relance de ce projet, plus de 200 mille emplois seront créés. Concernant les délais pour le début du projet, le secrétaire d’État à l’Habitat a indiqué que cela dépend des engagements de la société et du futur accord signé avec le gouvernement tunisien.
Pour sa part, Moncef Sliti, président-directeur général de la Société d’Etudes et de Promotion de Tunis Sud (SEPTS), a souligné la nécessité de préparer une étude juridique concernant Sama Dubaï. « Une fois réalisé, le projet « Porte de la Méditerranée » permettra d’assurer une extension à la capitale et de l’animer davantage », a-t-il encore précisé.

M.Kh
 

Articles similaires