Tunisie : les plages de Bizerte teintées de bleu

A la grande surprise des résidents et promeneurs, des milliers de petits organismes jusque là inconnus mais dont nous saurons, après recherche personnelle et documentation, qu’ils s’appellent vélelles ont teinté de bleu les plages de Bizerte, de Sidi Salem à la Corniche.

A la faveur d’une randonnée à Kef Abbed, une plage de la délégation de Sejnane, nous en avons découvert une énorme quantité de ces petites créatures bleues, échouées et en état de décomposition très avancées. De leur nom latin VelellaVelella, et tout en s’y apparentant, ce ne sont pas des méduses. Les vélelles sont de petits animaux sans danger pour l’être humain, elles ne nagent pas mais se laissent porter par le vent et le courant. La vélelle ne peut être vue par les nageurs à cause de sa couleur mimétique et de sa transparence et du fait qu’elle affectionne plutôt le large et la pleine mer. Un épisode de grand vent peut néanmoins rapprocher ces colonies des côtes, où elles finissent par s’échouer en grand nombre. C’est donc sur la plage au printemps et en été, dans la laisse de mer, qu’on a le plus de chances de trouver des vélelles.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires