Tunisie : libération des élèves arrêtés sur fond des festivités du Bac Sport

Le Tribunal de première instance de Tunis a décidé, vendredi 24 avril 2015, la libération des élèves convoqués pour être entendus par la Brigade anti-terroriste (BAT) d’El Gorjani sur fond des « Dakhlas » (les festivités d’après l’épreuve) du Bac Sport, en raison du manque d’éléments de preuve fiables quant à leur implication dans un mouvement terroriste.

Rappelons que cinq élèves du lycée secondaire, Ibn Rachiq, à Kairouan et deux autres élèves du lycée privé Ibn Rochd à Jendouba, ont été arrêtés sur fond des Dakhlas du Bac Sport faisant allégeance à l’Etat islamique (ou Daech).

A.B

Articles similaires