Classement 2015 sur le bonheur : les Tunisiens ne sont pas très heureux

Selon une étude internationale sur le bonheur publiée jeudi 23 avril à New York, la Tunisie est classée à la 107ème place parmi les 158 pays dont les habitants sont les plus heureux.

Jeffrey Sachs, l’un des auteurs de ce rapport, estime qu’en dessous de la 13e place (ce qui n’est pas le cas pour la Tunisie), « les pays ne sont pas à la hauteur, soit en matière de revenus, soit en matière de soutien social, soit les deux ».
A cet effet, les Tunisiens ne sont décidément pas le peuple le plus heureux au monde. Ils sont, ainsi, classés dans la deuxième partie du classement malgré des perceptions de corruption minimes mais également avec des libertés publiques peu élevées.
Sur les 158 pays audités, la Suisse remporte la palme du pays le plus heureux au monde, devant l’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada. Et les moins heureux sont… L’Afghanistan (153e), et la Syrie (156e) rejoignent les dix pays les moins heureux en fin de classement: Togo (158), Burundi (157), Benin (155), Rwanda (154), Burkina Faso (152), Côte d’Ivoire (151), Guinée (150) et Tchad (149).
Ce rapport 2015 sur le Bonheur dans le monde, publié par le SDSN (Sustainable Development Solutions Network – « Réseau pour des solutions de développement durable »), est le troisième cherchant à quantifier le bonheur, pour essayer d’influencer les politiques des gouvernements.
Pour arriver à leurs conclusions, les chercheurs ont étudié l’espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social (avoir quelqu’un sur qui compter), la confiance (mesurée par la perception d’une absence de corruption politique ou dans les affaires), la perception de liberté dans ses choix de vie et la générosité.

M.Kh
 

Articles similaires