Tunisie : quatre anciens activistes de l’UGET en grève de la faim à Bizerte

Quatre anciens activistes de l’UGET (Union générale des étudiants de Tunisie) ont entamé une grève de la faim sauvage et illimitée depuis hier, mardi 21 avril 2015, au siège de la Ligue tunisienne des Droits de l’Homme de Bizerte.

Ils emboîtent le pas à leurs camarades de Tunis et de Gabès lesquels ont observé un tel mouvement pendant plus d’un mois (16 mars au 19 avril 2015)pour revendiquer leur droit de participer aux concours de la fonction publique et d’exercer un travail.
Les quatre militants de Bizerte n’en exigent pas moins des autorités. Dans une déclaration faite à Shems FM, l’un des grévistes, Mohamed Amine Zouay, a indiqué qu’ils revendiquaient un droit dont ils avaient été spoliés sous l’ancien régime, ajoutant que les anciens militants de l’UGET avaient été victimes d’une révoltante injustice et appelant le gouvernement actuel d’ « assumer ses responsabilités et d’examiner leurs dossiers».
Les grévistes ont exprimé leur détermination à poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction de leurs revendications « qui ne dépassent pas la simple demande d’une source de revenu », précisent-ils.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires