Tunisie : le poisson-lièvre fait sa réapparition à Sidi Mechreg

Un marin pêcheur de Sidi Mechreg (gouvernorat de Bizerte) a signalé avoir remonté dans ses filets un « poisson-lapin » au cours d’une de ses sorties en mer.

Il en a immédiatement alerté les autorités portuaires qui en ont référé aux services de la pêche lesquels, selon les pêcheurs sur place, n’ont pas pris la nouvelle avec le sérieux requis et ont traité le problème par-dessus la jambe, alors qu’il est avéré que ce poisson en question est impropre à la consommation voire particulièrement toxique et qu’il aurait fallu lancer des communiqués dans les différents médias pour mettre les citoyens en garde contre son éventuel achat et les pêcheurs contre sa capture.
D’ailleurs, les pêcheurs de Sidi Mechreg ont tenu, à l’occasion, à transmettre un certain nombre de griefs dont l’absence incompréhensible au port de l’eau potable, alors que les conduites se trouvent à seulement quelques centaines de mètres de là, selon le directeur du port.
Le poisson-lièvre est apparu pour la première fois en février 2014 sur les côtes tunisiennes (Tabarka, Sidi Mechreg, La Marsa).

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires