Investissement : le plus gros fonds souverain au monde se tourne vers la Tunisie

Le fonds souverain norvégien, le plus grand du monde avec un total d’actif de 890 milliards de dollars, vient de placer la Tunisie sur ses radars.

En effet, le Government Pension Fund Global (GPFG), fonds souverain norvégien, est en train d’intensifier ses investissements en Afrique, en vue de tirer profit de la croissance élevée qu’enregistre ce continent.
«Après l’Afrique du Sud, nous sommes en train d’étendre nos investissements, notamment au nord et à l’ouest du continent à la recherche de belles opportunités», a déclaré Yngve Slyngstad, directeur général de Norges Bank Investment Management, l’établissement chargé de la gestion du fonds souverain.
« En Afrique du Nord, nous avons déjà investi au Maroc et en Egypte, et il y aura également des investissements prochainement en Tunisie », a-t-il dit, indiquant que le fonds compte sur des conseillers locaux pour identifier les entreprises à fort potentiel.
Il est à noté qu’en 2014, le fonds souverain norvégien a affiché un rendement de 7,6%, sa valeur ayant quasiment doublé en trois ans. Placé en actions, en obligations et dans l’immobilier un peu partout dans le monde, le fonds pesait 6.431 milliards de couronnes (890 milliards de dollars) fin 2014.
Ayant investi dans près de 9.200 entreprises, le fonds norvégien contrôle l’équivalent de 1,3% de la capitalisation boursière mondiale, une part qui monte à 2,4% sur les marchés européens.
Il est utile de rappeler que cette énorme manne financière est régie par de strictes règles éthiques édictées par le Parlement et qui lui interdisent d’être investie dans les groupes coupables de violation des droits de l’Homme, dont ceux fabriquant des armes « particulièrement inhumaines » ou dans les producteurs de tabac.

Meriem.Kh

Articles similaires