Tunisie : et revoilà, l’abominable Gassas (vidéo)

Brahim Gassas, ancien député, a refait surface par la seule et unique volonté de l’animateur de l’émission « Klam Ennass » sur la chaîne « Al Hiwar Ettounsi ».

En vérité, nous pensions avoir été définitivement débarrassés de cette figure bouffonne et impayable ainsi que d’autres qui ont transformé l’ANC (Assemblée nationale constituante) en une arène de combat et d’affrontement. Le sieur Gassas que tout le monde, à commencer par l’animateur lui-même, s’accorde à présenter comme l’initiateur du tourisme parlementaire et comme le clown de la constituante, tant ses interventions autant verbales que physiques suscitaient le mépris de ses pairs, l’hilarité des téléspectateurs et la stigmatisation des observateurs et analystes est revenu, le temps d’une soirée pour nous seriner avec ses « idées » farfelues, à notre corps défendant.
Incorrigible, il a réédité pour nous l’atmosphère glauque des années de plomb au cours desquelles, lui et quelques-uns de ses semblables ont monté notre stress en épingle. Car, qu’est venu faire cet homme, incident de parcours de l’histoire du pays, en cette émission et en ces moments cruciaux où le pays a un urgent besoin de ses compétences, de ses penseurs, de ses cerveaux pour enrichir la panoplie des solutions de sortie de crise ? Indécrottable et toujours aussi véhément, il n’a fait que réclamer « son argent », menaçant de « mener son combat juste » jusqu’au jugement dernier (sic !).
Il n’a pas manqué cependant d’illuminer la discussion de l’émission en nous gratifiant de son expérience politique. Il a accusé les conseillers du chef de l’Etat de chercher à lui nuire et lui a suggéré de s’en débarrasser, rappelant au passage son estime et son amour pour « Bajbouj », appellation qui prend dans sa bouche une connotation irrespectueuse, arrogante.
Quelle motivation a poussé Naoufel Ouertania nous imposer un cabotin prétentieux, plastronneur et présomptueux, sinon celle de soigner un audimat qui aurait été autrement soigné par l’invitation de personnes autrement intéressante.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires