Tunisie : éradication totale des jardins d’enfants coraniques

La question des jardins coraniques a été abordée, lors de la rencontre qui a réuni Samira Marai, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance et Othmane Battikh, ministre des Affaires religieuses.

Les deux ministres ont affiché leur fermeté et leur détermination à combattre ce phénomène qui a pris de l’ampleur au temps de la Troïka. Pour Mme. Marai, la priorité est de fermer les jardins d’enfants illégaux y compris les jardins coraniques.
Pour sa part, M. Battikh a encore une fois manifesté son hostilité vis à vis de ces établissements qui exercent, selon lui, hors du cadre juridique établi par le ministère, ajoutant que les écoles coraniques traditionnelles sont les seuls établissements qui jouissent de l’autorisation du ministère des Affaires religieuses.

D.M
 

Articles similaires