Tunisie : les mains vandales du palais des congrès de Bizerte

Le commissaire régional du développement agricole (CRDA) de Bizerte, Khélifa Hammami, nous a rapporté une information bien affligeante qui confirme malheureusement les tendances de certains de nos citoyens à défigurer avec méthode tout ce qui peut contribuer à faire la beauté de notre pays et à contrarier toute action destinée à restaurer une image, aujourd’hui hélas écornée, d’un pays accueillant et d’un peuple soigné.

Dans le cadre des efforts que son département des forêts a accepté de consentir pour la sauvegarde de l’environnement et pour la lutte contre la pollution notamment en contribuant à l’enlèvement des déchets de chantiers, le CRDA a choisi de planter quelque 300 arbustes dans le square qui s’étend face au palais des Congrès. Il n’a fallu que quatre jours, raconte Khélifa Hammami, pour que le constat soit fait du passage de mains perfides et sacrilèges envers l’intérêt public et qui avaient pris « plaisir » à arracher scrupuleusement tous les arbrisseaux mis en terre.
« Nous n’avons pas accepté cette violation, a précisé notre interlocuteur, et avons entrepris de replanter 300 nouveaux arbustes, dans un geste de défi lancé aux déprédateurs ». Le commissaire nous a appris, presque les larmes aux yeux que, dans la nuit même, les plantules ont été de nouveau arrachées, volées et l’espace saccagé, tandis que la gent bovine, ovine et caprine qui sévit dans les parages a terminé le « travail sournois des voleurs et des pervers ».

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires