Tunisie : la peine capitale pour les assassins du chauffeur de taxi d’Errimel

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Bizerte a prononcé, hier lundi 13 avril 2015, un verdict condamnant à la peine de mort par pendaison des deux individus accusés du meurtre du chauffeur de taxi, Anouar Tayachi.

L’on rappelle que le 25 février 2014, la victime a été attirée à la forêt d’Errimel (Menzel Jemil) par ses assassins. Elle a été agressée et brûlée vive à l’intérieur de son véhicule avant de voler sa recette. Cette affaire a suscité une forte émotion dans la corporation des chauffeurs de taxi à Bizerte et dans les autres villes du pays, provoqué la colère des confrères du défunt et déclenché des marches de protestation pour attirer l’attention sur les conditions de travail des transporteurs de personnes et le péril auquel ils se trouvent constamment exposés.
Le défunt a laissé une épouse éplorée et deux enfants en bas âge.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires