Tunisie-USAID : quid de la visite de la coordinatrice de l’aide américaine à Bizerte ?

La coordinatrice des relations entre la Tunisie et Washington au département d’Etat, Vanessa Perdomo, a effectué, hier, dimanche 12 avril 2015, une visite au gouvernorat de Bizerte où elle a eu des discussions avec le gouverneur de la région et des représentants du peuple, notamment.

Un débat a été engagé autour des réalités et perspectives des différents secteurs économiques dans la région ainsi que des projets prioritaires de développement susceptibles d’être proposés à la partie américaine de l’USAID (Agence des États-Unis pour le développement international) pour programmation future. La discussion a porté notamment sur les investissements, sur l’emploi et la formation professionnelle des jeunes promoteurs particulièrement. La réunion a été une occasion pour exposer à la coordinatrice des aides américaines nombre d’autres attentes dont un soutien aux instances communales dans leur action en faveur de la réalisation des projets infrastructurels et environnementaux , mais également la nécessité de réhabilitation des zones industrielles afin qu’elles soient un facteur d’attrait pour les investisseurs. La venue de la responsable américaine a été une opportunité pour « déballer » également d’autres dossiers relatifs aux grands projets de la région « nécessitant un soutien international pour pouvoir voir le jour » : port en eaux profondes, financement de l’étude relative au nouveau pont de Bizerte, l’infrastructure éducative dans la région, …etc.
Aujourd’hui, lundi 13 avril 2015, la coordinatrice effectuera des visites à trois projets financés par l’USAID dans la cadre de son programme Middle East Partnership Initiative MEPI. Il s’agit d’un projet de création en collaboration avec la CCINE (Chambre de Commerce et d’Industrie du Nord – Est Bizerte) d’un portail électronique pour la promotion des investissements, d’un second projet d’appui et de soutien pour la prospection de marchés en Arabie Saoudite, en Russie et au Sénégal (10 000 US$). La coordinatrice aura également à rendre visite au Centre féminin de développement durable, réalisé dans le cadre de la réhabilitation et de soutien à la femme.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires