Tunisie-OIT: les SG régionaux appellent à la reconnaissance du bureau élu

Nous, les secrétaires généraux des comités régionaux et des comités sectoriels de l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens: Hédi Mansour (S.G. du comité de Jendouba), Mohamed Ayari (S.G. du comité de Zaghouan),

Samia Aloui (S. G. adjoint du comité de Tozeur), Khalil Khleïfi (S.G. Adjoint du comité de Siliana), Maâtoug Yahiaoui (S.G. du comité du Kef), Moncef Krifi (S.G. du comité de Siliana), Lotfi Boussaïd (S.G. du comité de Monastir), Lotfi Harathi (S.G. du comité de Kairouan), Belgacem Fridhi (S.G. du comité de Kasserine), Abdesselem Bouzemi (S.G. du secteur agricole), Youssef Saïd (représentant du comité sectoriel des transports et des communications), Ali Karrout (représentant du comité de Bizerte), Adnane Ayadi (S.G. du comité de Sfax), Mohamed El Gazzah (représentant du comité de Mahdia), Amjed Radhouane (S.G. du comité de Sousse), Yousri Ben Bey (S.G. du comité des autres spécialisations), Mohamed Karous (S.G. Du comité de Kébili), Okba Hasny (S.G. du comité du secteur privé), Sadok Souï (S.G. du comité de Gabès), réunis, le 5 avril 2015 à Sousse, dans le cadre d’une réunion de coordination, et après une revue des développements de la situation au sein de l’Ordre depuis la tenue de la 11ème assemblée générale le 29 novembre 2014, annonçons ce qui suit :

-Déclarons et confirmons la légalité des élections tenues le 29 novembre 2014 et d’où avait émergé un nouveau Conseil de l’Ordre présidé par le Doyen-ingénieur Oussama Khriji et les membres: Ing. Belgacem Fridhi, Ing. Farida Joumad (S.G. adjoint), Ing. Lotfi Harrathi, Ing. Fethi Ouerghi, Ing. Lotfi Bousaïd (Vice-doyen), Ing. Chadi Ben Khlifa (Trésorier-adjoint), Ing. Mohamed AmineZaoui, Ing. Mohamed Ghannouchi, Ing. Mohamed Babba (Trésorier), Ing. Faïza Kadhi, Ing. Abdessatar Hasny (Secrétaire général), Ing. Amjed Radhouane, Ing. Mohamed Amine Landoulsi, Ing. Jameleddine Graïâ, Ing. Moncef Smaoui, Ing. Kamel Sahnoun, Ing. Taoufik Gargouri, Ing. Sadok Souiî, Ing. Fethi Fadhli.

-Affirmons que nos actions dans le cadre de nos prérogatives en rapport avec les structures professionnelles ne se font qu’avec le Conseil de l’Ordre élu.

-Déclarons que nous avons mis fin à toute relation avec le comité provisoire dont le mandat a expiré, et qui n’a désormais plus aucun caractère légal ni professionnel.

Sur la base de quoi, et dans le but de préserver l’unité et l’efficacité de nos structures professionnelles, nous demandons la passation des prérogatives et la remise du local au nouveau comité élu légalement.

Nous considérons que le comité de Mongi Miled dont le mandat provisoire a expiré est sans légalité. Il ne nous représente plus et n’a pas le droit de gérer les affaires professionnelles sous quelque forme que ce soit.

Nous considérons, d’un autre côté, cette pétition comme un avis à tous les ministères, les administrations, les sociétés, les institutions et les structures en rapport avec le Conseil de l’Ordre des ingénieurs tunisiens, afin qu’ils traitent directement avec le Conseil élu légalement sous la présidence d’Oussama Khriji.

D’après communiqué

 

Articles similaires