Tunisie : grève de la faim symbolique des demandeurs d’emploi de Bizerte

Des membres de la Ligue régionale des demandeurs d’emploi de Bizerte ont entamé, hier, vendredi 3 avril 2015, une grève de la faim symbolique d’une journée.

Mlle Wafa Ben Slimane, présidente de la section de Ras-Jebal et l’une des grévistes a précisé à Investir En Tunisie que cette action est une marque de soutien à leurs camarades de Gabes, de Jebéniana et de Tunis, qui étaient entrés en grève de la faim depuis 36 jours, 10 jours et 21 jours respectivement.
Elle a indiqué également que leur action est destinée à éveiller l’attention du nouveau gouvernement sur la persistance de la marginalisation de la question de l’emploi des jeunes diplômés. Elle a déclaré qu’ils entendent également dénoncer les transgressions continuelles de la loi de la fonction publique et des recrutements dans le secteur privé, ainsi que des obstacles administratifs et financiers dressés face à l’investissement privé. Mlle Ben Slimane a indiqué que leurs actions se maintiendraient aussi longtemps qu’il serait nécessaire dans le but de réaliser l’emploi pour tous, l’un des principaux objectifs de la révolution.
Les grévistes de la faim, pour une journée ont été soutenus par la ligue tunisienne des Droits de l’homme, tous les bureaux locaux de l’Union tunisienne des demandeurs d’emploi de la région de Bizerte et de nombreuses figures associatives de la région.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires