Tunisie-Tentatives de suicide des jeunes de Bazina : un tragique constat, mais après ?

Le syndrome du suicide continue à affecter la population de Joumine, la délégation ébranlée par une série de tentatives de suicide parmi les élèves de l’école préparatoire de Bazina, à Bizerte.

Lors de la semaine dernière la localité et particulièrement l’établissement scolaire de la principale localité ont été les théâtres de pas moins de cinq tentatives de suicide en moins de vingt-quatre heures. Les responsables et les familles se perdent encore en conjectures et l’enquête menée n’a pas encore réussi à déterminer les motivations de ces actes délibérés.
L’inquiétude et la phobie ont atteint un nouveau seuil lorsque deux autres jeunes filles ont dû être évacuées vers l’hôpital de Menzel Bourguiba, hier, jeudi 02 avril. Tout le monde avait supposé une poursuite de cette série d’événements malheureux, mais les deux jeunes filles avaient été victimes d’une intoxication alimentaire. Il est à signaler que les candidates au suicide ont pu regagner leurs foyers complètement rétablies.
Par ailleurs, le gouverneur a effectué le déplacement à Bazina où il a rendu visite aux jeunes filles et écouté, par la même occasion, différents responsables, des parents et des élèves. Comme il a pris connaissance de l’action menée auprès des victimes par l’équipe psychologique mise en place pour l’accompagnement psychologique des jeunes élèves concernées. Le gouverneur, comme de juste n’a pas manqué de donner ses instructions afin de veiller sur la bonne santé des élèves. Cependant, aucune communication n’a été faite relativement au problème récurrent et endémique du manque de personnel dans cet établissement.

M. BELLAKHAL
 

 

Articles similaires