Tunisie : 5 tentatives de suicide en moins de 24 h dans une école préparatoire de Joumine

Grand émoi parmi la population de Bazina (Joumine, gouvernorat de Bizerte) et particulièrement l’école préparatoire où en vingt-quatre heures, cinq jeunes élèves avaient tenté de mettre fin à leurs jours.

La dernière tentative en date a eu lieu, hier, mercredi 1er avril 2015 lorsque Siwar, une jeune fille de 14 ans, originaire de Touajnia (Joumine) a cherché à se donner la mort en absorbant du raticide. Elle suivait les pas de quatre de ses camarades qui, 24 heures auparavant, avaient également tenté de se suicider de la même manière. Les adolescentes avaient été transportées en urgence à l’hôpital régional de Menzel Bourguiba où elles avaient pu être sauvées mais gardées en observation.
Les raisons semblent être tout à fait anodines selon des proches des jeunes filles et seraient liées à des problèmes relationnels. Selon le directeur de l’établissement, la jeune Siwar était portée absente depuis le 10 mars. Le directeur a, à l’occasion, indiqué que l’établissement souffre d’un manque flagrant de surveillants et que l’internat de l’établissement qui abrite 105 pensionnaires ne possède pas de surveillant de nuit, outre des insuffisances criantes dans l’infrastructure et une menace de 11 professeurs suppléants d’arrêter le travail si leur situation n’est pas régularisée.
De son côté, le directeur régional de la santé a indiqué qu’une cellule de crise comprenant trois médecins et psychologues a été installée afin de prévenir de nouvelles tentatives. Cette cellule aurait déjà entamé ses recherches pour déterminer les causes de ces incidents. Par ailleurs, le délégué régional de l’éducation a annoncé « le démarrage d’une enquête destinée à de délimiter les responsabilités » et que lui, délégué régional, prendrait les mesures appropriées et les plus sévères envers les responsables.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires