Standard & Poor’s révise le classement du secteur bancaire tunisien

L’agence de notation Standard & Poor’s a annoncé, mercredi 1er avril 2015, la révision du classement du secteur bancaire tunisien du groupe 8 au groupe 9, sous la méthodologie BICRA (Banking Industry Country RiskAssessment) qui évalue le risque de chaque pays au système bancaire. L’échelle de notation BICRA est définie de 1 à 10, avec 1 la meilleure note de l’échelle mentionnée.

Cette révision s’explique, selon l’agence, par les retards accumulés dans la mise en œuvre des réformes, dont la recapitalisation des banques publiques (BH, BNA et STB) et la création d’une société de gestion d’actifs, ainsi que le risque géopolitique engendré par la situation en Libye.
S&P a relevé, par ailleurs, les perspectives de l’industrie bancaire tunisienne de négative à stable, ce qui veut dire que le score de risque du secteur restera inchangé au cours des 12 prochains mois.

A.B

 

 

Articles similaires